2004 Village Massaï

Décembre 2003 : Nous sommes invités par Christian, un ami, à nous joindre à un groupe qui, tous les ans, va rejoindre un village Massai particulier, celui de son ami Moses, chef du village, qu'il a connu à 18 ans, gardien d'une maison où notre ami travaillait lui aussi.

Le groupe a pris pour habitude d'offrir, en échange de l'hospitalité - jamais mesurée chez les Massai - quelque chose utile au village. Ce jour là, nous accompagnons un vétérinaire français, venu vacciner les vaches (vous le voyez plonger profondément le bras dans la bouche des vaches) et deux pompes qui vont servir à l'alimentation en eau.

Partis le matin de Nairobi, rendez-vous est pris à Narok, trois heures de grande route rendue cassante par son manque d'entretien … De là, la troupe de sept ou huit 4x4 se dirige plein Sud, vers "l'Escarpement", ensemble montagneux qui marque le plein pays Massai. Trois ou quatre heures après, nous arrivons enfin au village où nous sommes accueillis chaleureusement. Pendant que nos amis Massai rejoignent leurs familles, nous montons rapidement les tentes, un grain s'annonçant !

 

Dans la soirée, grand feu et visites du village, ces huttes Massai si particulières, discussions avec les femmes, puis les hommes autour du feu, qui finit fort tard, en chansons.

 

Le lendemain matin, don officiel de deux pompes, puis séance de vaccination du troupeau, longue mais intéressant de voir comment ces éleveurs choient leurs vaches, pour les amener vers le corral où officie notre vétérinaire. Les enfants et les vaches sont les grandes richesses d'un Massai, nous dit-on.

 

Les Moranes, guerriers et danseurs

Les Moranes sont un groupe d'âge de garçons entre 15 et 18/20 ans, autonome, avec ses propres règles.