Sienne

La Piazza del Campo est le centre de la ville, avec son Palazzo publicco et la Torre del Mangia en haut de laquelle on a une vue magnifique.

Sienne

 

  belle endormie, comme figée dans le Moyen-Age où elle rayonnait sur la Toscane, avant d’être absorbée par Florence. Ville à taille humaine, pratiquement sans voitures au centre-ville et qui fait attention à sa principale industrie, le tourisme.

 

Deux points d’attraction : la « Piazza del Campo », magnifique place où se court, deux fois par an, le fameux « Palio », course de chevaux, compétition entre les quartiers de Sienne, en tenues du Moyen-Age et force drapeaux des 17 « Contrades ». même si la place est grande, l’espace pour courir y est limité et les images de cavaliers chutant dans les virages savoureuses, peu importe, c’est le cheval qui gagne, avec ou sans cavalier …

 

Le « Duomo » (Cathédrale) est le second point d’attraction, avec le bâtiment lui-même et les différents musées dans son environnement immédiat.

 

La Piazza del Campo est un arc de cercle dont le fond est constitué par le Palazzo Pubblico et la haute tour, la Torre del Mangia. 400 marches et 102m de haut après, nous voilà en haut de la Torre. La vue est superbe sur les toits de Sienne, bien préservés de toute antenne disgracieuse et autres paraboles – tout est enterré à Sienne. Bien entendu, on y remarque la Piazza, souvent indiquée comme la plus belle place d’Italie. Belle vue aussi sur la campagne environnante, très proche au point d’être parfois en ville. On visite, plus bas, dans le Palazzo, le Museo Civico où un fresque représente les effets du bon et du mauvais gouvernement, d’actualité dans beaucoup de pays, dont le nôtre et le pays qui nous accueille …

 

 

Le Duomo,

façade principale

Le Duomo,




Les rues de Sienne et la campagne environnante
.

Florence



 

Une partie du Ponte Vecchio et les arcades de la Galerie des Offices.